Des associations réagissent au décret "réseau wallon de lutte contre la pauvreté" & Service interfédéral de Lutte contre la Pauvreté

Article posté le 23 octobre 2013

Les Mouvements LST (Lutte Solidarité Travail), ATD Quart Monde, le Front Commun des SDF et Le Pivot ont écrit une lettre aux parlementaires wallons et fédéraux francophones concernant deux projets en cours qui les inquiètent.

Dans cette lettre, nous demandons avec insistance :
- de garantir le rôle originel du Service de Lutte contre la Pauvreté.
- de transformer le projet de décret « relatif à la reconnaissance d’un réseau de lutte contre la pauvreté en Wallonie ».

Les associations signataires craignent que les transformations proposées ne permettent pas une réelle participation des personnes les plus pauvres.
"Participer", cela signifie bien plus que seulement "témoigner" ou "d’être représenté" par d’autres.

Dans tous les lieux de concertation où il est question de lutte contre la pauvreté, les associations signataires insistent pour que les conditions nécessaires soient mises en œuvre pour permettre aux personnes en situation de pauvreté de se représenter "elles-mêmes". L’enjeu démocratique ne se résume pas à parler au nom des personnes les plus pauvres mais bien de leur permettre de prendre la parole directement sur les sujets qui les concernent.

Lire cette lettre en intégralité.