Lutte contre la pauvreté - Contribution au débat et à l’action politiques

Article posté le 5 janvier 2012

Le Service de lutte contre la pauvreté vient de publier son sixième rapport bisannuel. Il est le résultat d’une concertation entre de nombreux acteurs, dont en particulier cette fois le patronat et des syndicats, aux côtés de professionnels et d’associations où les pauvres prennent la parole. Des personnes ayant l’expérience de la grande pauvreté ont participé.

Ce rapport met en évidence plusieurs points très importants, dont :

- le fait que les droits doivent être individualisés,
- des propositions pour que le logement devienne "opposable", c’est-à-dire que si des personnes très pauvres ne trouvent pas de logement, elles puissent se tourner vers une autorité et lui demander des comptes, comme cela se fait en France et en Ecosse.
des propositions pour les formes alternatives de logement (une modification du Code du Logement wallon est d’ailleurs en cours et contient des avancées en ce sens),
- le fait de soutenir les parents d’enfants placés et de renforcer les liens, de soutenir les enfants à la fin du placement,
- le soutien des jeunes vers l’emploi (ici à travers l’enseignement en alternance et l’apprentissage, avec des pistes d’amélioration).