Haiti : et demain, y aura-t-il un toit pour tous ?

Haiti deux mois après le séisme.

Article posté le 12 mars 2010 Print Friendly

Haiti : et demain, y aura-t-il un toit pour tous ?

C’est la question que bien des Haïtiens se posent aujourd’hui, deux mois après le séisme.

Ils sont conscients que le défi aujourd’hui n’est pas seulement de se préparer à subir les intempéries de la saison des pluies et des ouragans, ou de reconstruire selon les dernières normes parasismiques mais bien de bâtir un pays où chacun ait sa place. Les personnes très pauvres auprès desquelles ATD Quart Monde est engagé se sentent réellement partenaires de cette ambition. Une militante dit ainsi : « Avant, nous étions quelques-uns sans toit. Aujourd’hui, tout le monde se trouve sans-toit. Et demain, y aura-t-il un toit pour tous ? »

Rassembler l’aide internationale et les forces du pays dans un même élan

Les Haïtiens et leur gouvernement cherchent d’autres façons de rebâtir leur pays en partenariat avec d’autres. C’est dans cette perspective qu’ATD Quart Monde participe au projet « Haïti Demain » lancé par l’ONU, des personnalités et la société civile Haïtienne. Ils veulent que la voix du peuple haïtien soit entendue lors de la conférence qui se tiendra fin mars à New York avec les bailleurs de fonds.

Haïti est un pays pauvre mais pas démuni

Les forces du pays sont grandes tant sur le plan humain que matériel, les ressources ne manquent pas dans le pays. Que dans un premier temps des vivres, de l’eau et du matériel aient été acheminés depuis l’étranger était indispensable. Aujourd’hui, il s’agit d’investir en priorité dans les ressources du pays (riz et production animale notamment) en s’appuyant sur la force de solidarité et l’ingéniosité des Haïtiens et sur la volonté du gouvernement de décentraliser les services de base. Et ce n’est pas tout à fait la direction que prennent les choses…

Afin de revenir sur ces questions qui nous concernent tous, avec des Haïtiens, ATD Quart Monde organise une grande conférence ouverte au public le vendredi 9 avril à 18h30 à la Maison de la Radio (Paris), en duplex avec Port-au-Prince.

Nos actions prioritaires aujourd’hui

Présents en Haïti depuis 30 ans, ATD Quart Monde a renforcé son équipe, suite au séisme, par des volontaires-permanents du Guatemala, du Burkina Faso, de Belgique, de Suisse et de France. L’équipe se mobilise pour :

- l’accès à l’aide d’urgence, par des partenariats avec des ONG, de façon à ce que les familles des quartiers de misère puissent en bénéficier.
- la participation de tous à ce que le pays met en place pour la reconstruction : Cash for Work, réflexion…
- l’accès à l’éducation. Cela se traduit par une action culturelle avec les enfants : une bibliothèque de rue est mise en œuvre avec les enfants d’un camp proche du quartier où habite l’équipe, une autre se poursuit à Lakou, dans un centre qui accueille des enfants qui vivent dans la rue.
- l’accès aux soins par la reprise du centre de santé St-Michel, animé par le Service Œcuménique d’Entraide (ONG créée en partenariat avec ATD Quart Monde il y a plusieurs années) afin que les familles des quartiers très éloignés puissent y trouver des soins gratuits.