Le Père Joseph Wresinski : Le sacerdoce et l’amour de pauvres

Un livre de Thierry Monfils

Article posté le 21 mars 2017 Print Friendly

Le Père Joseph Wresinski : Le sacerdoce et l'amour de pauvres
Dans le cadre du centenaire de la naissance de Joseph Wresinski, fondateur d’ATD Quart-Monde, la librairie Siloë et ATD Quart-Monde vous invitent à une
rencontre littéraire avec Thierry Monfils,
jésuite et volontaire à ATD Quart Monde,
autour de son livre :

 

"Le Père Joseph Wresinski, sacerdoce et amour des pauvres"
paru aux éditions Lessius.

 

Cette rencontre aura lieu
le mercredi 3 mai à 19h30
à l’auditoire du Séminaire de Tournai – 28, rue des Jésuites – 7500 Tournai

 

Le Père Joseph a vécu l’Évangile à fond. Il a voulu, comme le pape François, « une Église pauvre pour les pauvres ». Il a osé la fraternité des riches et des pauvres, rassemblé autour de lui des personnes de convictions différentes et mis tout le monde à l’école des pauvres. Il apparaît plus que jamais comme un homme de réconciliation, novateur mais capable de donner à tous une place, brûlant de voir advenir la justice mais plein de patience et de miséricorde.

Ce livre propose une biographie du Père Joseph Wresinski (1917-1988), présente une anthologie de documents qui permettent de mieux l’approcher et est complété d’une étude théologique. Il aide à comprendre ce que fut pour lui le sacerdoce et comment il s’enracine dans l’amour des pauvres. Il offre ses précieux conseils pour la fraternité qu’attendent les pauvres et pour la pastorale de l’Église.


Ce livre est tout brûlant. Il permet à un prêtre de puiser dans l’Évangile, à l’exemple du Père Joseph, le plus pur, le plus frais des énergies sacerdotales dont les hommes aujourd’hui ont tant besoin pour ne pas grelotter de solitude et de désespoir.

Extrait de la Préface du Cardinal Etchegaray

Le Père Joseph avait la même mission que Jésus, annoncer une bonne nouvelle aux pauvres. Cette bonne nouvelle est de révéler à chacun : « Tu es plus beau que tu ne peux l’imaginer, tu es aimé de Jésus, tu es précieux pour lui, tu peux avoir confiance ».

Extrait de la Postface de Jean Vanier

PDF - 292.4 ko
Commmuniqué de presse
JPEG - 93.8 ko
Affiche pour la rencontre chez Siloë