Qu’est-ce qui aide à être parent ?

Lettre de l’Université populaire Quart Monde de novembre 2015

Article posté le 2 décembre 2015 Print Friendly

Qu'est-ce qui aide à être parent ?

Extrait de la lettre de l’Université populaire Quart Monde destinée aux participants de l’Université populaire pour préparer la rencontre au sein des groupes locaux.

L’Université populaire Quart Monde est un lieu de construction de pensée et de parole, à la fois individuelles et collectives. Les personnes vivant dans la grande pauvreté y prennent la parole sur des thèmes de société. Cet endroit rassemble des personnes de tous milieux et permet de croiser les expériences de chacun pour changer notre regard sur les personnes en situation de pauvreté.

Si vous voulez en savoir plus sur l’Université populaire ou si vous souhaitez rejoindre un groupe de préparation, vous pouvez contacter l’équipe d’animation par téléphone 02/650.08.73 ou par e-mail Elsa Dauchet

Présentation du thème

Nous vous proposons pour ce mois d’approfondir les aides. Qu’est-ce qui aide vraiment ? Pourquoi parfois une école peut être un soutien et d’autres fois pas ?

Beaucoup de choses ont été dites, citées ou évoquées lors de l’Université Populaire Quart Monde : une institutrice, une école, une éducatrice, le SAJ, les grands-parents, la familles, les voisins, des fêtes comme "le festival des talents" à Beauraing, des associations comme "Echoline’", "la maison verte", des lieux qui accueillent des familles pour soutenir dans le rôle des parents, des maisons maternelles, ...

Il y en a eu beaucoup. Peut-être vous retrouverez-vous dans ce qui a déjà été cité ou souhaitez-vous en rajouter ? Vous pouvez aussi apporter à votre cellule un article parlant d’un endroit qui soutient, aller visiter des lieux "Echoline, Dynamo, etc.".

Points forts

Vous avez été nombreux pour ce mois à réfléchir à ce qui aide à être parent. Certains ont approfondi des lieux comme l’école, le SAJ, le PMS, des lieux d’accueil pour les familles comme Echoline, et encore bien d’autres lieux.

On est soutenu quand on est en confiance, qu’on est respecté, qu’on nous apprend à faire des choses. Quand on a la possibilité de vivre ce qu’on veut avec nos enfants et que les aides ne sont pas imposées.