Quels sont nos combats, individuellement et ensemble dans le Mouvement ?

Université Populaire Quart Monde - mars 2010

Article posté le 1er mars 2010 Print Friendly

Quels sont nos combats, individuellement et ensemble dans le Mouvement ?

Présentation du thème.

Les personnes qui vivent de grandes difficultés font beaucoup de choses pour s’en sortir, pour avancer, pour faire respecter leurs droits. Chacun de nous, tout seul, en famille, avec des amis, prend des initiatives, essaie des choses. Connaître ce que les uns et les autres font peut nous donner des idées, nous donner des forces.

Et nous sommes aussi ensemble au sein du Mouvement ATD Quart Monde, nous participons à l’Université Populaire. Cela nous permet d’être ensemble avec d’autres, d’apprendre.

Points forts

Nous avons partagé les combats que chacun mène tous les jours. Nous avons constaté que les personnes ont beaucoup de volonté et de courage pour mener ces combats, qu’elles prennent des initiatives pour y arriver. Mais nous avons aussi compris que parfois nous sommes découragés et qu’il est important d’avoir d’autres personnes à nos côtés, dans la durée. Plusieurs ont dit combien il est important que certains de ces combats aboutissent pour avoir la force de continuer : « Chaque petit pas est une victoire. Quand on a acquis un droit, on attrape la force pour aider d’autres. C’est ça la solidarité entre nous. »

Nous avons réfléchi ensemble par petits groupes de 5/6 personnes en quoi ATD Quart Monde et en particulier l’Université populaire nous aident à faire changer les choses. Voici quelques idées exprimées :
On apprend :
- à reprendre confiance et à refaire confiance,
- à écouter et à être écoutés,
- à réfléchir ensemble, autrement ; à partager des idées,
- à montrer ce dont on est capable.

On prend conscience qu’on a des droits.

« Le fait de faire partie d’ATD Quart Monde nous rend plus sensibles aux problèmes des autres. Chacun part de l’Université populaire en ayant appris quelque chose. Cela nous permet de transmettre nos idées à d’autres, de défendre nos idées et d’avancer dans la vie. Ce qu’on gagne en confiance et en réflexion nous permet de nous engager dans la société (dans les comités d’école, par exemple). »