Territoires zéro chômeur de longue durée : des idées pour de possibles expériences en Belgique ?

Lettre de l’Université populaire Quart Monde de mai 2017

Article posté le 8 mai 2017 Print Friendly

Territoires zéro chômeur de longue durée : des idées pour de possibles expériences en Belgique ?

Extrait de la lettre de l’Université populaire Quart Monde destinée aux participants de l’Université populaire pour préparer la rencontre au sein des groupes locaux.

L’Université populaire Quart Monde est un lieu de construction de pensée et de parole, à la fois individuelles et collectives. Les personnes vivant dans la grande pauvreté y prennent la parole sur des thèmes de société. Cet endroit rassemble des personnes de tous milieux et permet de croiser les expériences de chacun pour changer notre regard sur les personnes en situation de pauvreté.

Si vous voulez en savoir plus sur l’Université populaire ou si vous souhaitez rejoindre un groupe de préparation, vous pouvez contacter l’équipe d’animation par téléphone 02/650.08.73.

Présentation du thème

Le mois dernier, vous vous êtes exprimés sur quelque chose qui se passe en France, qui s’appelle « Territoires zéro chômeur de longue durée ». Vous avez échangé ce que vous trouviez important et positif, mais aussi les risques, et parfois des aspects négatifs dans cette initiative française.

Vous avez dit que ce projet casse des préjugés, les personnes qui y participent sont considérés comme des travailleurs et pas comme des fainéants ; que ces entreprises prennent la personne telle qu’elle ; qu’ils partent des compétences des gens. Vous avez aussi dit que c’est très important de ne laisser personne de côté, y compris ceux qui n’ont rien. Des craintes ont aussi été exprimées : et si le projet ne marche pas ? Et si des personnes restent exclues ?

Vous avez aussi posé beaucoup de questions par rapport à tout ça :
- Est-ce que les personnes qui touchent d’autres allocations que le chômage peuvent aussi participer ?
- Comment les personnes les plus fragiles peuvent accéder à ce projet ?
- Qui sont les partenaires ?
- Comment se passent les relations entre les gens ?
- Comment on permet l’accès à d’autres emplois en dehors de ce projet ?
- « Chômage de longue durée », ça veut dire combien de temps ?
- Combien les gens gagnent ?

Ce mois-ci, nous vous proposons de repartir de votre travail du mois d’avril et de ce qui a été dit à l’Université Populaire, en essayant de voir ce qu’il serait important de garder si une expérience comme celle qui se passe en France devait se faire aussi, un jour, en Belgique. Que voulons-nous défendre ?

Nous voulons aussi voir ce qui existe déjà en Belgique, ce que nous connaissons ; pour voir en quoi c’est proche ou différent de ce que nous avons découvert dans l’expérimentation française.